27

Janvier 2021

De 18h à 19h30

Ouvert à tous publics – inscription ouverte jusqu'au 23 janvier

De la manif’ au conseil municipal de jeunes : comment peser dans la décision politique ?

L’éloignement de certains jeunes de la participation formelle - des formes de participation structurées et institutionnalisées- ne signifie pas forcément un désengagement de la vie sociale et politique. En effet, l’engagement des jeunes peut prendre des formes variées de participation plus informelles : création ou adhésion à une organisation, développement d'activités sociales ou culturelles avec un groupe de personnes, participation à une manifestation, désobéissance civile etc.

Il est en revanche possible de constater que les opinions exprimées par les jeunes de manière informelle ne trouvent pas toujours leur chemin vers l'élaboration de politiques formelles. Ce webinaire aura pour ambition de comprendre comment faire dialoguer formel et informel pour que soit prise en compte la voix des jeunes. Et quelles sont les conditions pour une participation effective des jeunes à la décision politique ?

Des processus de participation, des dialogues entre jeunes et décideur.e.s – Dialogue structuré, conseil de jeunes, budget participatif, convention citoyenne, conseil économique et sociale, consultation directe… -  existent déjà, ils prennent des formes diverses et accordent des places différentes- parfois toutes relatives aux jeunes - comment pouvons-nous les regarder ?

Ouvrir des espaces de dialogue est un préalable, mais il est clair qu’il ne suffit pas à créer les conditions d’une bonne participation. Il faut alors se poser une série de questions : quels sont les préalables à la prise de décision collective : culture commune ? véritable engagement politique ? Expertise sur la participation ? 

Partant du principe que les jeunes participent mais ailleurs et “autrement”, pourquoi leur voix a -t-elle du mal à se frayer un passage vers l’élaboration de politiques formelles ?  

Comment imaginer que ces processus se nourrissent et s’adaptent pour faire échos aux engagements militants, associatifs, informels, locaux des jeunes pour une transformation effective des politiques publiques ?

Quelles bonnes pratiques pourraient nous donner des clefs de compréhension d’un processus qui permettrait aux jeunes d’être véritablement partie prenante du processus décisionnel ?

Les structures impliquées

Les intervenant.e.s

Sylviane Giampino

Vice-Présidente du Haut Conseil de la famille de l'enfance et de l'âge (HCFEA), Présidente du Conseil de l'enfance et de l'adolescence

Valérie Becquet

Professeure  à l’Université Cergy-Pontoise - EMA

 Provox Hauts de France

Membre du comité jeune de Provox Hauts de France - le dialogue structuré régional

Lilâ Le Bas

Présidente et conseillère CESE au sein du groupe des Organisations Étudiantes et Mouvements de Jeunesse

XX

 Militant-e pour le collectif des colleureuses

© 2021 par CNAJEP